Paris rend hommage à Claude Monet au Grand Palais jusqu'au 24 janvier 2011. L'occasion de découvrir cet artiste qui donna ses lettres de noblesse et son nom au mouvement impressionniste par le biais de la toile "Impression soleil levant".

impression_soleil_levant

Je partage cette journée parisienne avec une de mes drôles de dames et nous décidons de coupler cette visite avec celle de L'Orangerie afin de voir les célèbres Nymphéas.

angle_rue_de_boissy

Arrivée sur la place de la Concorde, le bus me pose devant l'hôtel de Crillon. En avance, j'en profite pour faire le tour et voir

champs_elys_es

L'Arc de Triomphe et les Champs Elysées

tour_eiffel

La belle demoiselle

ob_lisque

2_plans_de_l_ob_lisque

L'Obélisque

d_tail_d_une_fontaine

statue_gros_plan

Ces fontaines

fontaines

La Concorde est un endroit incontournable si vous visitez Paris. Vous êtes à côté de l'Assemblée Nationale, des Invalides, de la rue de Rivoli. Vous apercevez la Madeleine entre l'hôtel de Crillon et le Ministère de la Marine. Le mieux est d'en faire le tour la nuit. Inoubliable !!!

le_baiser

Et sur votre gauche le Jardin des tuileries où je vais rejoindre mon amie devant le plus célèbre des baisers.  Nancy en parle très joliment par ici.

Nous voici à l'Orangerie où sont exposés "les Nymphéas"  réalisations emblématiques de l'oeuvre de Claude Monet. Deux salles ovales accueillent ses toiles

nymp_as_1

nymph_as_2

nymp_as_3

nymp_as_4

nymp_as_5

nymph_as_6

nymph_as_7

A la fin de la première guerre mondiale, Claude Monet a souhaité offrir aux parisiens ses toiles  qu'il voulait pour eux comme un refuge poétique et esthétique, une alternative après ces années de conflits.

Puis nous découvrons la collection Walter-Guillaume qui se situe au sous sol du bâtiment. Les toiles sont éclairées par des puits de lumière naturelle et les photographies sont autorisées. Les visiteurs ne sont pas trop nombreux et vous pouvez passer du temps devant chaque peinture. La taille du bâtiment et le nombre de toiles exposées en font un lieu idéal pour initier des enfants sans les saturer et pour les adultes peu enclins aux visites culturelles...

Une immense toile de Derain vous accueille en bas des marches

derain_entr_e

L'âge d'or  André Derain 1870-1950

La_ni_ce_de_Derain

La nièce de Derain

Gauguin___Tahiti

Paul Gauguin 1848-1903 en Polynésie

Marie_laurencin_et_coco

Portrait de Mademoiselle Chanel par Marie Laurencin

Marie_Laurencin_femme___la_robe_rose

Portrait de Mme Paul Guillaume par Marie Laurencin

Matisse

Femmes au canapé de Matisse

Utrillo___Montmartre

Utrillo_village_francais

La maison Brenot et la mairie au drapeau d'Utrillo

Soutine

Et pour finir Chaïm Soutine et son arbre couché

Cliquer ici pour une visite virtuelle de L'Orangerie et le catalogue des tableaux exposés

Les_tuileries_et_l_orangerie

Un petit tour dans le jardin des Tuileries avec une jolie vue sur l'Orangerie et la Tour Eiffel

all_e_des_tuileries

promenade dans les allées du plus ancien et du plus vaste jardin public parisien

sous_les_marronniers

26ha d'arbres et fleurs dont ces marronniers qui nous rappellent que l'automne est arrivé

Nous traversons la rue de Rivoli, prenons la rue de Cambon et tournons à droite rue du Mont Thabor à la recherche d' "Au Petit Bar". Il y a longtemps que j'attendais une occasion de venir déjeuner dans ce bistrot du premier arrondissement.

Au_petit_bar

Une adresse familiale et chaleureuse. Côté déco :  sol en carreaux de ciment, tables en Formica, pichets de Ricard. Le temps s'est arrêté aux années 1960/1970. Côté carte : Oeufs mayo, petit salé aux lentilles. Accueil aux petits oignons, gentillesse et sourires ! La clientèle est étonnante,  gens BCBG et ouvriers. Une adresse à donner à tous les étrangers qui trouvent les parisiens snobs et pas souriants...

Nous remontons vers les Champs Elysées pour arriver au Grand Palais. Nous avons réservé notre visite et c'est indispensable car sinon  il y a 2 à 3 heures d'attente pour entrer... Un guitariste est posté au bas de l'escalier et fait passer le temps de façon fort agréable.

Les photographies ne sont pas autorisées et il y a tellement de visiteurs qu'il serait difficile d'en prendre.  Néanmoins malgré la foule, nous sommes immédiatement sous le charme de Monet et le premier mot qui nous vient à l'esprit c'est "lumière".

Plus de 200 toiles sont exposées et grâce à l'audioguide la visite est très vivante. L'artiste était à la recherche de la lumière et moins des formes. Il y a d'ailleurs plus de paysages que de portraits. Je vous livre mes toiles préférées 

la_pie_de_monet

La pie

Si il n'y avait ce titre, on oublierait l'oiseau au profit des reflets de l'échelle dans la neige. On imagine le froid sec et le silence car la neige a étouffé tous les bruits. Seul nous parvient le chant de cet oiseau.

la_gare_St_Lazare

La gare St Lazare

Le rideau de brouillard disparaît peu à peu et les bâtiments apparaissent au fond comme par magie

l_hotel_des_roches_noires___Trouville

L'hôtel des roches noires à Trouville

Ce bâtiment existe toujours à Trouville et j'entends claquer les drapeaux

la_r_gate___argenteuil

Régate à Argenteuil

Bain___la_grenouill_re

Bain à la grenouillère

Le clapotis de l'eau contre la coque des bateaux est une invitation au canotage et à la baignade

Mais il y a également "L'intérieur après dîner", "la capeline rouge", Camille (et le tissu de sa robe verte) "La promenade : la femme à l'ombrelle" ou "les coquelicots" alors si vous en voulez encore, continuer la visite sur ce site pour voir tous les tableaux de l'exposition.

Il me reste maintenant à aller à Giverny pour voir le bassin aux nymphéas...