Nos vacances d'été ont été intenses.

Plusieurs départements

et une vingtaine de lieux

visités en moins de 2 semaines.

J'ai de quoi vous raconter des histoires tout l'hiver !

Commençons dans la Drôme provençale,

dans une cité médiévale au nom peu commun,

la Garde Adhémar !

la garde adhamar plan

Je n'ai pas pris de photos d'ensemble et je le regrette.

Imaginez un village posé sur un éperon rocheux,

dominant une vallée immense...

la garde adhemar21

Au 1er siècle, la plaine était occupée par les vétérans des légions romaines

et la Via Agrippa passait au pied des collines.

L'histoire du village commence au 11ème siècle où un castrum fut édifié pour '"garder"

la vallée du Rhône et la plaine de Pierrelatte qui s'étend sous vos yeux.

la garde adhemar

 La porte d'Amont était une des deux portes d'accès

qui protégeait le bourg.

la garde adhemar2

Composées de ruelles très étroites par endroit,

d'une première ceinture,

la garde adhemar3 

et de maisons en belles pierres de calcaire blanc,

La Garde Adhémar est

l'un des plus beaux villages de France

la garde adhemar4

la garde adhemar5

 Ce village a eu plusieurs vies.

Au 13ème siècle, une deuxième enceinte fut érigée pour accueillir la population paysanne des plaines

venue se mettre sous la protection de la famille des Adhémar.

Au 16ème siècle, la Garde Adhémar possédait  également un magnifique château Renaissance. IL fut démantelé en 1810.

Au 19ème siècle, les villages fortifiés perdent de leur intérêt et les agriculteurs souhaitent vivre sur leur terre agricole. L'exode rural ensuite amorce le déclin du village et laisse de nombreuses maisons qui tombent en ruine.

La commune ne compte plus que 504 habitants en 1954.

Le paysage a bien changé avec la création du canal, de l'autoroute, du TGV et dans les années 60,  l'installation de la centrale nucléaire du Tricastin va attiré une population en recherche d'un habitat. La cité renaît de ses cendres et compte aujourd'hui 1118 habitants.

la garde adhemar6

eglise garde adhemar

 L'Église romane St Michel fait face à la chapelle des pénitents blancs.

la garde adhemar7

 Propser Mérimée, grâce à son intervention en 1849 a sauvé de la ruine

cet édifice du 12ème siècle.

Son originalité tient au fait qu'il posséde deux absides opposées.

la garde adhemar8

 La chapelle des Pénitents blancs a été aménagée

par la Confrérie des Pénitents blancs en 1630

la garde adhemar9

la garde adhemar10

 L'histoire s'écrit également à chaque coin de rue.

la garde adhemar12

St Michel terrassant le dragon au dessus d'une jolie fontaine... 

la garde adhemar11

la garde adhemar13

Les artisans et les commerces sont discrets mais apportent de la vie à ce village.

la garde adhemar14

la garde adhemar15

  

la garde adhemar20

Je pourrais presque vous faire croire  à travers mes photos

qu'il n'y a pas un chat dans les rues...

la garde adhemar16

Il fait juste une chaleur écrasante et chacun recherche l'ombre... 

la garde adhemar19

Les rues sont à nous pour admirer

cette maison-tour romane des XIIe-XIIIe  s.

la garde adhemar18

la garde adhemar17

J'espère que vous avez aimé cet endroit

Moi, je suis rentrée avec des envies de sud... 

 

 Pour finir, une petite vidéo comme si vous y étiez !

Bon dimanche

 

*****