Voulant faire une surprise à Hugues, j'ai pris des billets pour visiter les coulisses de la Tour Eiffel.

Il faut réserver à l'avance mais il est difficile de prévoir avec la météo qui est très capricieuse. Froid et brouillard nous attendent mais nous connaissons déjà la vue à 360° pour être montés de nombreuses fois. Ce que l'on veut, c'est en savoir plus sur Gustave et l'aventure que fut la construction du monument le plus célèbre de France.

H. n'est pas fan des surprises, c'est surtout moi qui aime ça. Je fais durer un peu le mystère et le fais se garer sous les Champs-Elysées histoire de revenir sur les traces de notre jeunesse.

guerlain

MARRIOTT

Heureuse de découvrir que certains bâtiments ont été rénovés et sauvegardés, un peu moins de voir des fast- foods et enseignes en tous genres envahir l'avenue.

H ET M

Versace s'invite chez H&M

THE QUEEN

Le Queen pour s'éclater sur le dancefloor

CLARIDGE

Le Claridge résidence hôtelière discrète mais chic

MOOD

tout comme le restaurant Mood caché au fond du hall de cet immeuble

L'heure tourne, j'annonce la couleur à mon chéri et nous quittons les Champs direction la Seine

LE RASPOUTINE

Par la rue Bassano, halte devant  Le Raspoutine, célèbre cabaret Russe, dont le décor rouge est inscrit à l'inventaire des monuments historiques. Gainsbourg aimait y dîner

GEORGES V

Avenue Georges V, le luxe côtoie

CRAZY HORSE

 les nuits coquines du Crazy Horse

chez yvonne

Perle rare dans le quartier, cette boutique est restée dans son jus

METRO ALMA 

au bout de Georges V,  la place de l'Alma et sa descente de métro

1 BIS

Au 1 bis, ce beau fronton nous sourit, au dessus un appartement est à vendre...

 LA FLAMME

ses fenêtres lorgnent sur la flamme et le but de notre visite apparaît dans la brume

Tour eiffel et seine dans le brouillard

nous traversons la Seine 

 CP

Le symbole de Paris se décline à l'infini depuis 1889 

MUSEE QUAI DE BRANLY

nous longeons le musée du quai de Branly où une expo sur les Maoris me fait de l'oeil

FACADE 1

FACADE 2

FACADE 3

son mur végétal offre une grande variété de verts,  c'est comme une bouffée d'air pur car aujourd'hui Paris semble bien gris

 

IMMEUBLE COTE BOURDONNAIS

IMMEUBLE BIS

Arrivés sur le Champs de Mars, nous regardons avec nostalgie ces appartements aux fenêtres si convoités

Nous avons habité  le quartier durant quelques mois. Se coucher avec un dernier regard pour elle, savourant notre chance d'avoir trouvé un toit à proximité du monument le plus visité de France. Se lever en se frottant les yeux, "je n'arrive pas à y croire, je vis à Paris"... des étoiles dans les yeux et tous nos amis de nous rendre visite pour profiter du spectacle. Soyons honnêtes, nous avons reçu plus de visites en 18 mois avenue de Suffren que pendant 7 ans à Villeparisis (obscure commune de Seine et Marne)

LE PLAN D'EAU

Les dernières couleurs de l'automne

 PARTERRE

et un gigantesque parterre de chrysanthèmes

STATUE DE GE 

Rendez vous devant la statue de Gustave Eiffel

Notre guide a un charmant accent espagnol. Il jongle avec les dates en passant du français à l'anglais avec dextérité et humour. Une bonne leçon dans la langue de Shakespeare !!!

 DEBUT VISITE

Il commence avec la vie et l'oeuvre de Gustave Eiffel.

Né en 1832 à Dijon (un bourguignon !!!),  il décède en 1927 à l'âge de 91 ans.

Entre ces deux dates, cet ingénieur de génie consacrera sa vie à travailler le métal et son nom est associé à de nombreux bâtiments exceptionnels en France, en Europe et jusqu'à New York...

Si il n'est pas le dessinateur de la tour, il en est le mécène et celui qui a cru en ce projet insensé. Il a misé sa fortune et a gagné son pari.

 Elle fut construite par 250 ouvriers en 2 ans, 2 mois et 5 jours à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1889. En 6 mois, les visiteurs affluent et Gustave Eiffel récupère sa mise.

Cette prouesse technologique et architecturale est très décriée à l'époque. Des pétitions circulent pour qu'elle disparaisse du paysage. Elle devait être déconstruite au bout de 20 ans mais GE lui trouva une utilité scientifique avec un laboratoire de relevés météorologiques puis les premières transmissions  télégraphiques sans fil.

ILLUMINATION

nous assistons à la mise en lumière avant de descendre sous terre

 BUNKER

dans le célèbre bunker du Champs de Mars

STATION RADIO

 ESSAI TELEGRAPHE

TSF MILITAIRE

Elle servit également à la télécommunication : "signaux radio de la Tour au Panthéon en 1898, poste radio militaire en 1903, première émission de radio publique en 1925, puis la télévision jusqu’à la TNT plus récemment."

1921 EMISSION RADIO

 1949

 

COURONNEMENT

1953 couronnement d'Elisabeth II  

NOCTURNE 1

NOCTURNE 2

Nous sortons du bunker et cette fois la nuit est  tombée. La Tour se détache sur un ciel couleur encre

NOCTURNE 4

ses formes sont encore plus belles à la lumière de ces 20 0000 ampoules

ASCENSEUR 1899

A nouveau sous terre, sous le pied Est de la tour, la visite de la machinerie d'ascenseur

MECANISME BIS

MECANISME

SCHEMA

Les ascenseurs sont les pièces maitresse de ce monument.

"Les cabines, les systèmes électriques, informatiques et les machineries historiques qui les actionnent sont perpétuellement révisés, réparés, graissés. Ils sont contrôlés en permanence par les techniciens du monument qui les mettent en route tôt le matin avant l’arrivée des visiteurs et surveillent leur fonctionnement tout au long de l’ouverture au public. Leur pilotage est assuré par les agents d’accueil de la Tour." (texte extrait du site officiel)

 BOULONS

 Un peu d'ordre est indispensable pour gérer l'entretien d'une telle structure

CONDUCTEUR D'ASCENSEUR

Le métier a disparu, mais l'homme restait des heures suspendus à la cabine en extérieure

ascenseur-01

"Entre le 2ème et le 3ème étage, l’ascension était assurée par un ascenseur « Edoux », une machine hydraulique unique au monde. La cabine supérieure était poussée par un piston hydraulique de 81 mètres de course tandis que la cabine inférieure formait le contrepoids. Il fallait donc changer de cabine à mi-parcours, suivant une passerelle qui laissait admirer une vue impressionnante" (texte extrait du site officiel)

ASCENSEUR ROUGE

Pour les plus courageux, 1665 marches vous attendent pour atteindre le 2ème étage

COULEUR GRISE

Nous sommes sur le toit du restaurant le Jules Verne pour admirer la vue sur Paris, spectacle un peu gâché par le brouillard... 

marc-riboud-tour-eiffel-01

Passée la répulsion, la tour a inspiré de nombreux artistes

le photographe Marc Riboud qui  avec  ce cliché fera "la une" de Life 

TOUR EFFEIL ROUGE PAR DELAUNAY

TOUR EIFFEL PAR DELAUNAY

des peintres comme Delaunay

 TOUR EIFFEL PAR SEURAT

ou Seurat qui est le premier peintre à l'avoir fixée sur la toile en 1889 lors de sa construction. Ces couleurs chaudes donnent l'impression qu'elle est éclairée

FIN DE JOURNEE

Un dernier regard

SCINTILLEMENT

Nous sommes côté Alma quand elle se met à scintiller... le spectacle  dure 5 minutes au début de chaque heure

*** 

Pour réserver des billets par ici

Le site officiel par

Tout sur Gustave par ici

Son éclairage par

 Les grands évènements par année par ici